Sac à dos Cabaïa : beau et pratique !

Quand j’ai été contactée par la marque Cabaïa pour recevoir leur sac à dos en échange d’une revue sur ce blog et sur Instagram, j’ai d’abord étudié les caractéristiques du sac en détails. En effet, des sacs, j’en ai déjà plusieurs, et je suis plutôt dans une démarche minimaliste où j’essaie d’accumuler de moins en moins de choses dans mes placards. Après avoir analysé le descriptif du produit en détails, j’ai accepté avec plaisir et envie de le recevoir, car j’étais déjà convaincue par la technicité du sac et par son esthétique très réussie. 

Par la suite, j’ai reçu et essayé ce sac, puis je me suis rendue dans un champ avec mon pied photo et mon téléphone portable afin de saisir quelques images et vidéos pour vous en faire une présentation détaillée.

Cabaïa-sac-Salvador- test avis revue photo et vidéo

 

Présentation du sac à dos Cabaïa en vidéo

Je n’ai pas de matériel de pro en vidéo, et je n’ai pas passé un temps infini sur le montage. J’ai pourtant tenu à en faire une, car il est vrai que pour ce genre de matériel, une vidéo permet de réellement se rendre compte de la qualité d’un produit. Voici donc, pour commencer, la présentation du sac à dos Cabaïa en vidéo ! N’hésitez pas à y laisser un pouce vert sur Youtube si vous pensez que vous avez eu un bon aperçu du sac.

La fiche technique du sac à dos Cabaïa

Cabaïa-sac-Salvador- test avis revue photo et vidéo

Voici tout d’abord une description brute des atouts de ce sac :

  • Poche pour ordinateur 13 pouces molletonnée .
  • Ouverture Cabas® grand angle.
  • Bretelles molletonnées et anti-transpirantes.
  • Maintien bouteille d’eau 50cl : pour éviter les inondations.
  • Toile : Nylon 900D garantie à vie.
  • Zip YKK : la Rolls de la fermeture-éclair, garantie à vie.
  • Fond étanche et nettoyable facilement.
  • 2 poches interchangeables avec système MOLLE®.
  • Volume : 25 L.
  • Dimensions : 46 cm de haut (avec anses), 31 cm de large, 16 cm épaisseur.

Pour la petite histoire, je n’étais pas particulièrement réceptive au système MOLLE avant que mon mari regarde mon sac et s’exclame « mais c’est le système MOLLE » ! Il faut dire que je le surnomme « Inspecteur Gadgets », et qu’il est très sensible au matériel de haute qualité technique. « MOLLE » signifie « Modular Lightweight Load-carrying Equipment (équipement modulaire porteur de charges légères). Il est utilisé entre autres par les forces militaires de l’OTAN, et a pour but de fixer des accessoires sur ses équipements. Pour cela, on utilise les fameuses bandes horizontales d’attaches que l’on voit sur les photos et sur la vidéo de cet article. Ce système est modulaire et permet à l’utilisateur de fixer ses accessoires là où il le souhaite, sur tout produit équipé du système.

À noter que mon compagnon a aussi tout de suite remarqué le Zip IKK, alors que j’y étais assez indifférente. Il s’y connaît, en qualité !

En ce qui me concerne, j’ai surtout un œil pratique couplé à  des attentes bien définies. Par exemple, pour moi un sac (et le matériel en général) doit comporter les avantages suivants : 

  • il doit être résistant : je n’ai pas l’habitude de faire dans la dentelle, et je n’aime pas prendre de multiples précautions dès que j’utilise un objet sous prétexte qu’il est trop fragile.
  • il doit être polyvalent : j’aime tout ce qui est pratique, j’exècre avoir plein d’objets qui répondent à une seule micro-fonction. Je préfère en avoir un unique qui corresponde à plusieurs besoins.
  • il doit être pratique : je dois pouvoir accéder rapidement à ce que je cherche, y fourrer mes affaires sans ménagement, le tout avec une contenance raisonnable.
  • il doit être beau. Oui, l’esthétique compte pour moi. Si ce sac avait été moche, il aurait pu avoir tous les atouts du monde, je n’aurais pas accepté de le recevoir.

Mon avis sur le sac à dos Cabaïa

Cabaïa-sac-Salvador- test avis revue photo et vidéo

Vous l’avez compris en lisant le paragraphe précédent : mon mari est très porté sur la qualité des finitions et sur le côté technique. Il identifie rapidement si le produit est qualitatif en fonction de la matière, des brevets, etc. De mon côté, j’y vais plutôt à l’instinct : je retourne le sac dans tous les sens, je bourre quelques affaires dedans, je le mets sur mon dos en tournant sur moi-même et en sautant partout, et je sais alors s’il saura résister à mes conditions d’utilisation disons… assez particulières.

Eh bien, ce sac a tout bon, que ce soit aux yeux de mon mari ou à mes yeux !

Déjà, je le trouve très beau : j’adore le rose corail du modèle Salvador, que j’ai choisi. Le sac existe en 10 couleurs, toutes très belles, et il y en a vraiment pour tous les goûts : du kaki, du blanc, du bleu, du noir, si l’on aime les neutres ; du jaune, du rouge, et d’autres couleurs vives ou pastel si l’on est plus téméraire. J’ai d’ailleurs beaucoup hésité avec le sac jaune !

Ensuite, je trouve le sac très pratique : j’aime l’idée de pouvoir le porter sur le dos ou à la main en fonction de la situation. J’apprécie aussi qu’il soit plat s’il n’est pas chargé, et rectangulaire plutôt rigide quand il est rempli, avec une ouverture grand-angle qui permet d’avoir un aperçu rapide de l’intérieur. J’adore aussi les pochettes intérieures de différentes tailles Le fond du sac est solide et imperméable. Le concept des pochettes interchangeables est aussi intéressants pour ceux aimant varier les plaisirs esthétiques.

Enfin, je trouve le prix de 79€ (au moment où j’écris cet article) très abordable pour un sac de cette qualité.

Petite mise en garde : bien que la taille conseillée pour transporter un ordinateur soit indiquée dans le cahier des charges, je tiens à préciser que l’ordinateur ne doit pas être trop grand pour tenir dans la pochette prévue à cet effet.

Cabaïa-sac-Salvador-

Photos détaillées du sac à dos Cabaïa

Voici quelques photos en plans rapprochés pour que vous ayez une idée plus précise de la bête en action.

Intérieur de la pochette, face avant, et poignées clipsables

Ci-dessous, nous voyons l’intérieur de la pochette avant, que l’ont peut accrocher ou décrocher. Nous avons également un aperçu de la boucle qui relie les deux sangles. Comme je l’ai dit dans la vidéo, cela est très commode : lorsque l’on porte le sac sur le dos, les sangles sont liées et restent immobiles. Sinon, on peut porter le sac à la main ; dans ce cas on enlève la sangle clipsable. 

Cabaïa-sac-Salvador- test avis revue photo et vidéo

Le fond du sac et les bretelles molletonnées et anti-transpirantes

On voit bien que le fond du sac est solide ! Je vous rappelle également qu’il ne craint pas l’eau. Youpi, on peut le poser dans les flaques ! Nous avons également un aperçu du système MOLLE qui se trouve sur les deux côtés du sac, et sur le devant.

Cabaïa-sac-Salvador- test avis revue photo et vidéo  

 

La pochette interchangeable et brevetée système MOLLE

Voici la pochette bleue à motifs livrée par défaut en supplément de la rose corail, et que l’on peut accrocher sur l’avant ou sur les côtés du sac grâce à un concept inviolable.

Cabaïa-sac-Salvador- test avis revue photo et vidéo

L’intérieur du sac

Nous avons une belle vue de l’ouverture grand-angle dont je vous parlais plus haut.

Cabaïa-sac-Salvador- test avis revue photo et vidéo

 

Et vous, quelle couleur prendriez-vous si vous deviez investir dans ce sac à dos Cabaïa ?

 

7 réflexions au sujet de “Sac à dos Cabaïa : beau et pratique !”

  1. Merci pour l’article j’ai repéré ce sac depuis quelques temps mais il n’est plus en stovk chez Cabaïa, ça ne sera pas pour ces vacances que j’aurai un beau petit sac.
    Du coup après 2 mois d’utilisation est-ce toujours un bon sac ? La première impression de qualité est-elle confirmée ?

    • Bonjour Elise.

      Quel dommage pour le stock, il devrait revenir je pense ! La qualité est au rendez-vous. Il est confortable sur le dos et sa capacité est bonne.
      Je tiens à préciser que c’est juste pour un ordinateur de 15 pouces.

      Bonne journée !

      Audrey-Laure

  2. Bonjour, je ne m’explique pas la raison pour laquelle le zip dans le dos est placé à gauche sur l’arriére du sac dans la vidéo, et placé à droite sur la photo…
    Idem pour l’élastique qui maintient la bouteille à l’intérieur.
    Cdlt, B.

      • Idée de piste. La vidéo a été prise avec la caméra frontale de mon téléphone, alors que les photos ont été prises avec la caméra située de l’autre côté. C’est peut-être un effet miroir ?

  3. Il semblerait effectivement que ça soit cela ! à mieux y regarder, les typos ainsi que le logo sur la vidéo sont inversés… bon à savoir ! merci à vous

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi ces articles :