Le blog d'Audrey-Laure

Je m'appelle Audrey-Laure​

Mon prénom, c’est Audrey-Laure. Plutôt rare non ? C’est probablement grâce à cela que je me suis payé le luxe d’acheter mon propre nom de domaine, avec mon prénom uniquement. Une chance !

Ma famille, mes amis, et mes collègues vous le diront : je souhaite que l’on m’appelle « Audrey-Laure ». Surtout pas « Audrey ». Est-ce être pénible ? Non J’ai un prénom, je n’ai pas envie qu’on le coupe en deux, c’est tout. Voilà, maintenant que j’ai posé les bases, nous pouvons continuer !

Je suis née et réside actuellement dans la région grenobloise. J’ai beaucoup déménagé entre mes 20 et 25 ans. Désormais j’en ai 33, et même si j’ai encore la bougeotte, je me suis sédentarisée dans le coin, au moins pour quelques années !

La tête dans les étoiles mais les pieds sur Terre ; féministe ; amoureuse de la nature, de la mer et des voyages ; hypersensible ; mélomane ; aimant les langues étrangères et la découverte d’autres cultures ; éprise de la langue française, de l’écriture et des mots ; passionnée par les nouvelles technologies …Voilà une vague idée de qui je suis. Pour le reste, vous le découvrirez à travers mes articles.

 

 

Mon parcours de blogueuse​

J’ai commencé mon aventure de blogueuse en 2005, alors que j’étais partie faire ma troisième année de licence en Erasmus, à Oxford, en Angleterre. J’avais alors 20 ans. Depuis, j’y ai pris goût et je n’ai jamais cessé de bloguer, que ce soit pendant mon master à Avignon, lors de mon stage sur l’île de la Réunion, ou maintenant que je suis entrée dans la vie active.

Voici la liste de mes blogs précédents :

Attention, je ne les maintiens plus du tout à jour, aussi certaines images ou éléments de la mise en page ont lâché. Cela peut piquer les yeux !

En bloguant, j’ai beaucoup appris sur la construction des sites internet, et j’ai eu envie d’aller encore plus loin dans la personnalisation de mon petit espace sur la toile. Acheter mon nom de domaine et construire mon propre site internet me trottait dans la tête depuis longtemps déjà, et cela s’est imposé petit à petit. En 2015, j’ai franchi le pas, dix ans après le lancement de mon premier blog. Un signe ?

Études

Après mon baccalauréat, j’ai fait une licence Langues Étrangères Appliquées anglais italien. J’ai effectué les deux premières de cette licence à Grenoble, et ma dernière année en Angleterre.

À mon retour, j’ai fait un Master en Management et Commerce International à Avignon, avec une spécialisation Tourisme, puis j’ai fini par un stage de fin d’études sur l’île de la Réunion.

Boulot

Après l’obtention de mon master, j’ai trouvé mon premier CDI dans la région de Marseille, au Support Client d’une société d’édition de logiciels destinés à l’hôtellerie. Une expérience enrichissante.

Au bout de deux ans, j’ai quitté ce poste pour revenir à Grenoble : c’est là que j’ai trouvé un CDI en webmarketing, et j’ai trouvé ma voie !

Aujourd’hui, je suis désormais consultante en communication, en indépendante. Contactez-moi pour vos projets de visibilité sur le web !

 

 

Blog

Avant de dire de quoi parle ce blog, je vais d’abord répondre à une question que l’on me pose souvent : pourquoi est-ce que je blogue ? Parce que j’ai besoin de raconter ma vie ? Non. Parce que je veux de la reconnaissance ? Non plus.

  • Je blogue car j’aime écrire.
  • Je blogue car j’aime faire des reportages, dans une autre vie, j’aurais aimé être journaliste de voyage, de la prise de photos et de vidéos sur le terrain à la rédaction d’articles et au montage média en rentrant.
  • Je blogue car j’aime l’informatique : j’aime les nouvelles technologies, le web 2.0, et suis avide d’apprendre sur ce sujet, que ce soit sur le CSS, le HTML, le graphisme, ou encore le référencement.
  • Et, surtout, je blogue avant tout pour moi, parce que j’aime ça, tout simplement.

Ce blog, je le vois comme un carnet dans lequel je consigne mes pensées, mes découvertes, mes voyages, mes lectures… C’est une petite partie de moi que je veux bien montrer. La partie visible de l’iceberg, comme dirait l’autre. L’autre partie est et restera bien cachée, à l’abri de la Toile. 

©Audrey-Laure 2022