Le blog d'Audrey-Laure

Trois semaines de vacances sur l'île de Madère


Du 17 septembre au 8 octobre 2015, je suis partie en voyage à Madère, en famille, avec l’un de mes frères et mes deux parents. Et dans ma famille, nous sommes dynamiques, et randonneurs !

Ce voyage fut riche en randonnées et découvertes de toutes sortes, c’est pourquoi je souhaite partager cette belle expérience avec vous. Je vais donc rédiger une série d’articles sur le thème de Madère : balades, visites culturelles, plage, gastronomie, levadas… Découvrez dans cet article les liens vers les billets relatant ce beau périple de trois semaines, ainsi qu’un résumé de notre voyage…

À noter que nous avons loué une voiture pendant une bonne partie du séjour, pour circuler en toute autonomie.

Madère : un archipel portugais dans l'Océan Atlantique

L’archipel de Madère, de climat sub-tropical, est une région autonome rattachée au Portugal. Sa capitale est Funchal. Il est composé de plusieurs îles :

  • Madère, l’île principale, qui fait 727 km².
  • Porto Santo et quelques îlots alentours (43 km²).
  • Trois îles Desertas (14 km²), qui comme leur nom l’indique, sont désertes. Ces trois îles (Deserta Grande, île de Bugio, et îlot Chão) constituent la réserve naturelle des îles Desertas.
  • Les îles Selvagens (4 km²), notamment Selvagem Grande, Selvagem Pequena, et l’îlot de Flora), habitées seulement par quelques biologistes et gardiens, et qui sont un lieu de nidification d’oiseaux.

L’archipel de Madère fut inhabité jusqu’en 1419, date à laquelle le Portugal en prit possession.

Petite anecdote : Christophe Colomb s’y est marié en 1479.

Quelques photos de l'île de Madère vue d'avion

L’aéroport de Funchal est impressionnant. Il est souvent mentionné dans la liste des aéroports les plus dangereux du monde car la piste d’atterrissage est courte et coincée entre l’Océan et la montagne.

Initialement, la piste d’atterrissage faisait 1600 mètres seulement, ce qui est peu pour atterrir ! Au fil des années, des travaux d’agrandissement ont été réalisés : la piste atteint désormais 2781 mètres. Depuis l’avion, et également depuis certaines zones de l’île, on peut voir les extensions réalisées, ce qui permet d’imaginer à quel point les atterrissages se devaient d’être précis avant l’agrandissement ! L’aéroport est partiellement construit sur la mer.

Je tiens quand même à vous dire qu’il est inutile de stresser ! Il y a de la marge, et en ce qui nous concerne, l’atterrissage a été parfaitement maîtrisé ! Il me semble également que les pilotes autorisés à atterrir à Madère doivent avoir des habilitations spéciales, ce qui devrait encore plus vous tranquilliser.

aéroport madère

voyage madère

madère vue d'avion

aéroport madère

 

Notre circuit à Madère

Voici ci-dessous une carte montrant les quatre lieux où nous avons logés.

carte itinéraire-Madère

Nos logements à Madère

En trois semaines, nous avons occupé quatre logements différents localisés à plusieurs points de l’archipel. Le but ? Avoir un bon aperçu de l’île sans déménager tous les jours ! Appelons cela de la semi-itinérance. Pour nous loger, donc, nous avons eu recours à Wimdu trois fois, et une fois à Homelidays. Nos expériences ont toutes été positives. La société Wimdu peut être considérée comme l’équivalent allemand d’Airbnb, et Homelidays semble être quant à elle l’équivalent français. Arrêtez-moi si je me trompe.

Deux nuits à Funchal pour s'acclimater

Nous avons atterri à Funchal, la capitale, pour y passer deux nuits.

  • Arrivée jeudi 17 septembre 2015.
  • Départ samedi 19 septembre 2015.

Cliquez ici pour voir le logement où nous nous trouvions. Le logement était confortable, la propriétaire accueillante. Il était un peu excentré du centre de Funchal.

En sortant de l’aéroport, nous avons pris un bus, l’aérobus, pour rejoindre la ville.

Voici quelques photographies pour vous donner une idée de la vue et de l’intérieur de l’appartement.

madère bus aéroport

madère logement funchal appartement

madère logement funchal

madère funchal location

Sept nuits sur l'île de Porto Santo pour profiter de la plage et de l'ambiance insulaire

Nous avons ensuite pris le bateau, direction l’Île de Porto Santo ! Nous y avons passé sept nuits, du samedi 19 au samedi 26 septembre 2015. Certains vous diront que sept jours sur cette petite île, c’est trop, et que l’on s’y ennuie vite. Que nenni ! En ce qui nous concerne, nous n’avons pas vu le temps passer, malgré le fait que nous étions dehors du matin au soir ! Nous avons en effet fait tous les petits sommets de l’île à pied, sans voiture. Nous en avons parcouru, des kilomètres ! Nous avions aussi fait escale sur cette île afin de profiter de la plage avant d’attaquer les randonnées sur l’île principale : Madère. Le repos avant l’effort, en somme ! Porto Santo a une grande plage de sable blond et fin, d’une beauté exceptionnelle.

Si vous n’êtes pas friands de la marche à pied, effectivement, je vous conseille plutôt d’y passer un peu moins de temps.

Cliquez ici pour voir la maison où nous logions. Elle était confortable, bien située, et nous avions une jolie vue sur la mer ! Le propriétaire pouvait louer sa voiture en option, ce que nous avons fait pour une seule journée. Depuis le bateau, nous avons eu la chance de voir des dauphins !

madère porto santo dauphins

madère bateau porto santo (2)

logement porto santo madère

Sept nuits à São Vicente, un bon point de départ pour randonner

Nous avons ensuite quitté l’île de Porto Santo pour nous rendre à São Vicente pour sept nuits : du samedi 26 septembre au samedi 3 octobre 2015. Nous avons alors complètement changé de paysage ! Nature plus verdoyante, roches volcaniques, plantes endémiques, falaises bordant l’Océan…

Quant à notre logement, waouh ! Quel luxe (malgré le prix abordable) ! Comme nous étions une famille, la propriétaire nous avait laissé la maison entière, alors que d’habitude elle loue les espaces chambre par chambre. Nous avions ainsi une magnifique et grande maison à disposition, avec belle cuisine équipée, salon, superbes chambres… Et, Ô surprise, l’adorable propriétaire venait ranger et nettoyer les chambres, remplir le frigo, et préparer le petit-déjeuner en notre absence. Nous ne savons pas si c’était compris dans la prestation, mais nous l’avons bien apprécié ! D’ailleurs, nous l’appelions « la fouine », car nous ne la voyions jamais : elle se débrouillait pour venir en douce tout ranger et nous approvisionner, sans jamais que nous ne la croisions, et cela malgré le fait qu’elle travaillait ! Super pour notre intimité (je n’aime pas croiser les propriétaires lorsque je loue un logement, j’aime être tranquille, moi) !

Nous avons échangé avec elle seulement à l’arrivée et à la fin du séjour. Je recommande fortement ce logement ! Cliquez ici pour voir cette belle maison, qui est toutefois excentrée du beau village de São Vicente.

Quelques photos de notre logement :

madère location maison sao vicente

madère location maison sao vicente (3)

madère location maison sao vicente (2)

madère location maison sao vicente (4)

Cinq nuits à Machico pour boucler la boucle

Pour finir le séjour, nous avons élu domicile à Machico, ce qui avait pour avantage que cette ville se situe non loin de l’aéroport. Pratique pour ne pas trop rouler le jour du retour ! Le soir de notre arrivée, les propriétaires nous ont invités à boire un punch typique dans un bistrot local. Ce fut une expérience très sympathique, car nous avons vraiment participé à la vie locale le temps d’une soirée ! Bar populaire sans aucun touriste à l’horizon, couple de propriétaires agréable… Nous avons passé un délicieux moment.

Depuis Machico, nous avons également fait plusieurs balades. Nous y avons passé cinq nuits, du samedi 3 au jeudi 8 octobre 2015. Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur cette location.

madère machico

©Audrey-Laure 2022