Le blog d'Audrey-Laure

Mihintale

 En janvier 2017, nous sommes partis pour un voyage de trois semaines sur l’île du Sri Lanka, à l’occasion de notre voyage de noces. Je vais rédiger un résumé complet de ce séjour très bientôt. Retrouvez aussi tous les articles sur le Sri Lanka en cliquant ici.

Dans ce billet, suivez-moi à Mihintale !

Naissance et Histoire de Mihintale

Mihintale se trouve non loin d’Anuradhapura, au centre et plutôt au Nord. Un disciple de Bouddha prénommé Mahinda vint s’installer à Mihintale au III° siècle avant J.C. afin de répandre la parole bouddhiste. Il fut soutenu par le roi Dewanampiya Tissa en personne, qui fut conquis par sa doctrine pacifiste et qui se convertit lui-même à la religion bouddhiste, en entraînant une partie de son peuple. Mihintale est désormais visité par de nombreux pèlerins.

 

Mihintale : informations pratiques

Ce site propice à la méditation est peu étendu et se parcourt aisément à pied. Il se trouve en hauteur, et l’on peut jouir d’une splendide vue sur les alentours. L’entrée coûte 500 roupies. Pour s’y rendre, il faut monter plusieurs centaines de marches ! C’est bon pour le souffle, parfait.

 

Notre visite à Mihintale

Lorsque nous nous sommes rendus sur le site de Mihintale, nous avons croisé, dans l’escalier y menant, de nombreux pèlerins.

Mais, une fois que nous sommes arrivés sur le site, il n’y avait presque personne. Le lieu était calme et paisible, peuplé majoritairement de singes et de quelques moines bouddhistes.

Le site comporte une partie basse et une partie haute, mais, dans cet article, vous verrez uniquement des photographies de la partie haute. 

La partie haute de Mihintale

En y arrivant, on doit quitter ses chaussures, ce qui me plaît. J’adore marcher pieds nus !En France je le ferais volontiers plus souvent si je ne craignais pas tant le jugement d’autruit, mais dans beaucoup de lieux, c’est plutôt considéré comme bizarre voire déplacé de marcher pieds nus. Bref, pour ça, le Sri Lanka, c’est le pied, c’est le cas de le dire !

Le dagoba Ambasthala

Autre appellation : le dagoba du manguier.
Deux rangées de piliers l’entourent, ce qui laisse supposer qu’il était à l’époque surplombé d’un toit. En face se trouve la statue du roi Dewanampiya Tissa.

Le bouddha blanc

Un escalier mène à la grande statue d’un impressionnant Bouddha blanc.

Le rocher Aradhana Gala

Un autre escalier taillé dans la roche nous emmène sur le sommet d’un rocher appelé Aradhana Gala.  

La dagoba Mayaseya

On y accède par un autre escalier. C’est celle que vous pouvez voir à droite en arrière plan sur la photo  : 

Les singes sont en terrain conquis

Comme dans beaucoup d’endroits au Sri Lanka, les singes ont investi le site et y font leur petite vie. Ils mangent aussi les offrandes faites à Bouddha, les mécréants ! 

Pour aller plus loin dans l’organisation de votre voyage au Sri Lanka, je vous suggère le guide du Routard !  Testé… et approuvé ! Cliquez sur l’image ci-dessous pour acheter le guide :

©Audrey-Laure 2022